Rechercher & Coordonnées en bref
Collège de Grand-Bourg - Grande Savane 97112 Grand-Bourg - Téléphone : 05.90.97.93.91
Vous êtes ici :

ABOLITION DE L''ESCLAVAGE EN GUADELOUOE

ABOLITION DE L''ESCLAVAGE EN GUADELOUOE

ABOLITION  DE L'ESCLAVAGE 27 mai 1848 en GUADELOUPE 

 

La Guadeloupe a connu la particularité de voir une première période d’abolition de l’esclavage instaurée en 1794 après que l’île ne se soit dotée d’une assemblée coloniale favorable aux planteurs, ce qui provoqua une forte augmentation de l’importation d’esclaves.
Ainsi en ce début d’année 1788 on compte près de 90 000 esclaves contre seulement 14 000 blancs, avec la révolution française et la Convention qui abolissait l’esclavage les propriétaires ne virent pas d’un bon oeil cet élan nouveau de liberté qui soufflait sur l’île. Le gouverneur de l’Île ainsi que l’assemblée refusèrent de se soumettre aux nouvelles directives prises par la Convention et une expédition fut alors menée pour libérer la Guadeloupe avec à sa tête Victor Hugues.
Hugues proclama l’abolition de l’esclavage et enrôla dans son armée de la République un grand nombre d’esclaves. Il installa sur l’île un tribunal révolutionnaire qui condamna à la guillotine un grand nombre d’anciens propriétaires blancs. Entre 1794 et 1798 il fit régner sur l’île un régime de terreur. Le régime qu’il instaure est d’ailleurs lui aussi terrible pour les anciens esclaves qui se révoltèrent à plusieurs reprises car ils n’étaient pas payés. La répression se fit dans le sang avant que Victor Hugues ne soit rappelé en France et envoyé en Guyane suite à ses nombreux excès. Cependant avec ce décret 2262 du 4 février 1794 la France fut le premier pays à abolir l’esclavage et la Guadeloupe fut la première région à en bénéficier. (Extrait, Guadeloupe.net)